e-Learning: une nécessité pour le secteur logistique

 

Des éléments moteurs du changement

 

La révolution digitale bat sont plein dans le secteur du Supply Chain. Cette industrie avait encore beaucoup de retard sur le secteur des services. En effet, les particuliers sont habitués aux interfaces utilisateur intuitives des applications mobiles et aux objets connectés. Cependant, L’arrivée d’Amazon et d’autres acteurs innovants ont changé la donne. Le secteur de la logistique ne se contente pas seulement de rattraper son retard. Ainsi, le machine-learning, entrepôts intelligents, analyse des données automatisées sont autant de projets en cours ou à l’étude aujourd’hui. 

Cette transformation rapide est également motivée par les attentes des clients. Ils sont habitués en tant que consommateurs à la transparence de l’information. L’accès instantané aux données ou à leur analyse est aujourd’hui généralisé dans beaucoup de domaines. Ces personnes, à raison, attendent en tant que clients une qualité de service au moins équivalente. Pour faciliter cette transition vers le digital, le e-learning a un rôle à jouer.

Une mauvaise conception de la conduite du changement dans la logistique

Pour faire face à la concurrence, les entreprises logistiques n’ont pas d’autre choix que d’évoluer. Faire face à cette nécessité est un premier pas. Entreprendre de telles réformes nécessite de la volonté. Digitaliser une entreprise dans un secteur qui, il y a peu utilisait des fax, n’est pas une mince affaire. Cependant, ces réformes ne sont pas uniquement des acquisition de nouvelles technologies. Il faut également changer les mentalités. Les entreprises omettent souvent de prendre en compte le facteur humain dans leur réformes.

 

change management

Selon une étude réalisée par le cabinet Hughenden, en moyenne, les entreprises logistiques qui cherchent à adopter la méthode de management S&OP  consacrent la majorité de leur budget aux technologies.

D’après l’étude, leur stratégie ne leur laisse que 10% du budget de l’ensemble du projet à consacrer à la formation et la communication. C’est peu pour former les collaborateurs, les convaincre des avantages du changement, et pérenniser le projet. Cette étude menée sur les projets S&OP est représentative de la manière dont sont gérées la plupart des projets.

Dans l’absolu, la réussite d’une telle réforme dépend des personnes qui devront agir selon ces nouveaux procédés et utiliser les nouvelles technologies. Utiliser la presque totalité du budget pour la technologie n’est pas la bonne manière de procéder. Aujourd’hui, la plupart des études s’accordent pour estimer que 60 à 70% des réformes échouent dans les entreprises. Ceci est majoritairement dû à une mauvaise compréhension du facteur humain, facteur capital dans la conduite du changement. 

La formation en ligne est un élément clé de la révolution digitale dans le Supply Chain

 

Pour mener à bien une transformation, introduire un nouveau logiciel, il est nécessaire de former ses collaborateurs. Traditionnellement, cela passe par une réunion des collaborateurs en présence d’un formateur. Cette méthode présente certes des avantages mais présente de sérieuses limites lorsque l’équipe est dispersée géographiquement. Rassembler et former des chauffeurs de poids-lourds à une nouvelle application n’est pas aisé. C’est une des forces du e-learning: dépasser les contraintes géographiques et les problèmes d’incompatibilité entre les emplois du temps. D’autre part, la formation en ligne permet également de dynamiser le contenu en le rendant plus ludique, proposer des vidéos etc. Chaque personne progresse à son rythme et les tests à la fin de chaque formation valident l’acquisition de nouvelles compétences.

e-Learning with Genius Academy

Par ailleurs, le vieux cliché de l’employé qui déplace des caisses est complètement dépassé. Avec toutes les nouvelles technologies développées et  mises en place, les entreprises ont besoins de collaborateurs qualifiés capables de monter en compétence rapidement. Avec une moyenne de temps d’attention toujours en baisse dans les nouvelles générations digitales, les formation interactives en lignes sont la solution.

De nombreux cadres du secteur de la logistiques ont répondu à un questionnaire pour classer les facteurs les plus importants pour réussir la transformation digitale. Investir dans la formation des collaborateurs est un des sujets les plus cités lors de cette étude réalisée par Eye for Transport. Cela prouve bien que les mentalités évoluent. La formation a été négligée trop longtemps. Les spécificités du secteur logistiques nous amènent alors à privilégier les solutions d’e-Learning.

Le cabinet Mckinsey a estimé récemment que les marché des solutions de formations mobiles devrait atteindre les 70 milliards en 2020. Le secteur logistique doit en profiter pour faciliter sa transformation digitale.

 

Genius academy Logo

   Follow us on Social Medias